Avent 2018

Calendrier de l'avent en ligne

Dimanche 16 décembre

 

Bonjour,

Nous sommes dimanche, j’espère que vous allez tous bien.
On se retrouve autour de quelques idées solidaires:

Aujourd’hui je vous propose pleins de pistes à suivre pour être plus heureux et rendre son entourage heureux…Et devinez quoi ? Pour cela pas besoin de posséder plus, ni de perdre 5 kilos… Pour être plus léger il suffit parfois d’être solidaire. Parce que oui, c’est prouvé, aider les autres, s’ouvrir à leurs problèmes, ne pas penser qu’à soi rends plus heureux.

Comme en plus nous sommes au mois de décembre et que c’est un mois difficile pour ceux qui sont isolés, en deuil ou qui vivent en dessous du seuil de pauvreté: voilà pleins de petites idées pour aider votre prochain et aussi, vous aider un peu vous-même.

Il est parfois difficile de faire le premier pas, d’avoir un geste désintéressé, d’avoir le courage d’un mot gentil. Je ne pense pas que notre société soit de plus en plus individualiste. En revanche je crois que nous avons de plus en plus peur. Des autres, de paraître faible parce que gentil, de l’inconnu…

Photo de ma collègue Marie Christine

Alors aujourd’hui ou cette semaine on se lance vers la solidarité ou la gentillesse. Oui, on ose !!

Dans les désordre voilà mes idées du jour pour apporter un peu de bonheur aux autres. Lisez, certaines suggestions sont vraiment simples à mettre en pratique.

Sourire dans la rue

Les passants grognons vous prendront peut-être pour un(e) extra-terrestre mais ce n’est pas grave.
Sourire dans la rue vous permettra de bien commencer la journée et contaminera certainement une partie des gens qui vous croiseront. Certains passeront peut-être une meilleure journée grâce à vous. Essayez et vous verrez.

Être courtois au volant

Sur la route, la courtoisie est de plus en plus rare. Au lieu de sauter sur votre klaxon une demi-seconde après que le feu soit passé au vert, patientez. Dans les bouchons ? Souriez. Et si vous le pouvez, ralentissez pour laisser passer un automobiliste qui n’a pas la priorité mais beaucoup de mal à s’insérer sur votre voie. Quand la circulation est dense, c’est fréquent. En agissant ainsi vous serez moins agacé et le temps vous semblera moins long. Et moins pesant. Bonne route !
Cela marche aussi si vous prenez les transports en communs. Pourquoi ne pas céder votre place à quelqu’un qui à l’air fatigué ? Pourquoi ne pas essayé de sourire et d’être plus ouvert et aimable ?

Aider un SDF

On ne sait pas toujours quoi faire pour une personne qui vit dehors. Pourtant il y a de multiples façons d’aider.
Vous pouvez lui donner de la nourriture, un peu d’argent, une couverture. Quand on ne possède rien ou presque c’est toujours une joie de recevoir. A mon niveau, je donne rarement, en revanche quand je le fais (il y a parfois un jeune SDF devant le supermarché vers chez moi), je lui demande toujours ce dont il aurait besoin ou envie. Ainsi je suis certaine de toucher juste en sortant et en lui offrant ce que j’ai pu acheter pour lui.
Si vous ne voulez (ou pouvez) pas donner d’argent ou de nourriture, vous pouvez offrir un sourire ou quelques minutes de conversation… Là encore c’est souvent la peur qui nous arrête. Osez être gentil, cela vous rapportera toujours.

Visiter une personne seule

On a tous dans notre entourage une grand-mère, un voisin ou un oncle qui souffre de solitude. Que diriez-vous d’un coup de téléphone régulier cet hiver ou d’une visite de temps en temps pour prendre des nouvelles ? Il est certain que vous ferez plaisir à cette personne isolée en prenant un peu de votre temps pour elle.

Pratiquer l’écoute active

Tous les jours, cette collègue vous confie ses galères. Vous vous surprenez alors parfois à faire votre liste de course ou à établir le programme de vos prochaines vacances pendant qu’elle se lamente. Et si vous écoutiez vraiment ce qu’elle a à dire ? Cela change tout ! Votre empathie la touchera et vous pourrez l’aider. En plus, elle ira mieux. Enfin, on peut l’espérer !!

Faire des compliments

On a plus souvent tendance à critiquer qu’à faire des compliments. Complimentez votre ado qui a un fait un effort ou un progrès, complimentez cette collègue qui a une nouvelle coupe de cheveux, complimentez votre conjoint pour le bon repas préparé.. A vous de trouver aujourd’hui à qui vous pourriez adresser un compliment sincère et gratuit!
 

Rendre service dans la rue ou le métro

Dans la rue ou le métro, c’est souvent chacun pour soi ! Mais cette maman qui lutte pour monter sa poussette dans les escaliers, cette personne mal-voyante qui semble désorientée ou ce jeune garçon qui se fait intimider par des grands dans la rue, on peut les aider. Et ils vous seront plus reconnaissants que vous ne le pensez. Il est fort à parier que ceux qui vous verront seront touchés et feront de même à la prochaine occasion. Car la bonté et la générosité appellent la bonté et la générosité. C’est le cercle vertueux !!

Il y a de multiples façons d’être solidaire. Je vous propose de lire deux articles très inspirants.

D’abord ce bel exemple d’un jeune qui a parcouru 700 km à brouette (si, si!!) pour lutter contre la maladie de Charcot. Cliquez ici pour lire cet article qui donne envie de prendre des initiatives.

Je vous invite à prendre le temps de lire aussi cet article sur des retraités qui décident de faire du volontariat international pour être utile aux autres.

Nous avons tous des talents à partager, quelques heures à offrir, nos mains à « prêter ». Il suffit de trouver de quelle manière on peut être utile aux autres. Il suffit d’oser faire le premier pas, et ensuite tout s’enchaîne positivement. Essayez, vous verrez. Oubliez votre peur, pensez à ce que vous pourriez partager, donner, et lancez-vous.

* * *

Atelier sapin « maison »:

Je vous propose aujourd’hui de réaliser un sapin maison avec quelques bouts de tissus et des boutons… un sapin qui ne revient qu’à quelques euros (et encore, pour moi tout est de la récupération). Si vous le réalisez, vous pourrez l’offrir à quelqu’un qui n’a pas les moyens d’avoir de sapin. Ou pas le cœur d’en réaliser un… Pourquoi pas ?!

Pour la marche à suivre, il suffit de regarder les images et de suivre ces quelques explications.

Après avoir tracé votre motif sur le tissu, disposez vos boutons et cousez-les selon vos envies.
Ensuite coudre à la machine (ou à la main) vos deux faces de sapin l’une contre l’autre à l’envers sur les 2 plus grands côtés puis les retourner. J’ai pris la bourre d’un vieil oreiller pour remplir mon sapin. Ensuite il faut choisir un pied (ici une ancienne bobine de fil) et coudre le bas du sapin bien serré à la main sur toute la longueur et autour du pied. Et voilà !! Vous avez réalisé un sapin unique tout seul !!

Noël n’est pas un jour ou une saison, c’est un état d’esprit !!

* * *

Après les 8 jours d’idées cadeaux solidaires, suivis des idées cadeaux originaux, nous partons pour une semaine de conseils cuisine pour un Noël parfait.

Conseil n°1 – Faire des listes.
Si vous n’avez pas encore arrêté votre menu, c’est le moment d’y penser.
Faites la liste de tout ce dont vous aurez besoin pour préparer votre repas de fête.
Ensuite, repérez ce qui peut être acheté à l’avance plutôt que dans la cohue des derniers jours pour déjouer les ruptures de stock.
N’hésitez pas à choisir un ou deux produits surgelés: on pense aux bûches et vacherins mais aussi aux crevettes, fagots de haricots vert au lard, pommes duchesses (…) qui peuvent être achetés en avance et limiter les courses de dernière minutes.
Pensez aussi aux vins pour qu’ils puissent reposer après le transport.
Examinez vos réserves d’épicerie de base pour ne pas être à court ni tomber sur un produit périmé.
Enfin, si besoin, passez commande dès maintenant chez votre boucher ou poissonnier.

Bûche Thiriet

* * *

Et pour finir, la musique du jour, tout en douceur.

Je vous souhaite un bon dimanche. Noël approche !!!